lundi 16 juillet 2012

Avance... laisse le passé derrière.

''Ne laisse jamais personne éteindre cette Lumière dans tes yeux et te faire perdre ton sourire. Fais tes choix, vis avec tes erreurs, fais face à tes peurs,
laisse le passé derrière et avance sans te retourner et dis-toi que le meilleur est à venir. Et si tu penses avoir perdu un petit bout de bonheur, ne t'en fais-pas, quelqu'un t'en donnera le double.''

Forum Les plus beaux poèmes du monde


Comme plusieurs d'entres-vous, j'ai goûté à la douleur. La douleur du coeur qui te détruit par en dedans. Qui te fait pleurer toutes les larmes de ton corps jusqu'à la sécheresse. La douleur comme il est difficile de la décrire. La douleur qui nous arrête, la douleur qui nous fait penser à la fin...

La douleur comme celle liée à la perte d'un être cher, la douleur d'une rupture amoureuse, la douleur de la perte d'un emploi qu'on a désiré, où l'on s'est acharné. La douleur du rejet d'un groupe, de paroles malveillantes, la douleur de la manipulation... La douleur liée à la maladie d'un enfant, à la déception, à sa propre destruction...

Il m'a fallu à chaque instant croire en moi, croire au futur, croire que le bonheur serait de retour. Il m'a fallu faire face à mes peurs, mes peurs de reproduire les mêmes erreurs, de revivre les mêmes événements, de ne pouvoir esquiver la menace... J'aurais voulu fuir ma vie, revivre, recommencer... je savais bien qu'il en était impossible. Le passé, quoi que passé, avait teinté mon présent, il ne reste qu'à le laisser derrière et à rebatir sa confiance, son bonheur, retrouver son équilibre...

Il y a tant de bonheur autour, il suffit d'ouvrir les yeux... des enfants qui rient, le chant des oiseaux, la chaleur des bras d'un amoureux, le câlin d'un enfant, une balade à vélo, une situation loufoque, des vacances en famille, un souper en amoureux, un coucher de soleil, une longue nuit d'été, le silence, la chaleur du soleil, le vent qui souffle dans la montagne,..

Le bonheur, c'est aussi d'avoir des amies, un travail qui nous passionne, des enfants aimant, des projets, les vacances ...

Humm... les vacances! Les vraies... Elles s'approchent à grands pas et elles regroupent la plupart de mes petits bonheurs. Peut-on être trop heureux ?



Crédit photo: www.photo-libre.fr 

2 commentaires:

  1. Il y a de ces textes qu'on relit une deuxième et troisième fois dans certains cas.

    Ils viennent nous toucher au plus profond de nous qu'il est difficile de le commenter. On veut garder cet émoi dans un silence bienfaisant.

    Ton texte en est un. Merci ! et non, on ne peut jamais "être trop heureux." Je l'ai été jour après jour à chaque minute, chaque seconde durant vingt-cinq ans.

    Alors, sois heureuse le plus possible et le plus souvent, également.

    Marjo

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Je me suis surprise moi-même en me relisant... Il y a tant d'émotions, qu'il n'y a pas de mots... non, pas de mots...

      Merci Marjo pour ton commentaire...

      Supprimer

Votre commentaire est apprécié et important. J'y répondrai assurément.