dimanche 6 octobre 2013

Tout faire puis ne rien faire... le paradoxe!

''Lorsque tu fais quelque chose, sache que tu as contre toi ceux qui veulent faire la même chose, ceux qui veulent faire le contraire et l’immense majorité de ceux qui ne veulent rien faire.''
 
Confucius
 
Je ne sais pas si c'est l'automne, le changement de saison et tout ce que ça implique, mais cette fin de semaine a créé en moi une drôle d'impression. Une impression que je ne pourrai décrire.
 
Pourtant...
 
Un vide et un plein à la fois me remplissent. Il y a tant à faire d'un côté, je ferai tant de choses amusantes dans les prochaines semaines puis un désir de ne rien faire maintenant...
 
Et c'est ce que j'ai fait... pas grand chose. Une marche plutôt qu'une course, des jeux plutôt que des activités constructives, la grâce matinée...
 
Un immense besoin de câlins... mon chum, mes enfants, mes affaires. Pas besoin de plus.
 
Et c'est bien ainsi.
 
Crédit photo : Fleur d'âme
 
 

4 commentaires:

  1. Bonsoir Fleur d'âme

    Quelle jolie et pertinente citation de Confucius! Que de sagesse en général dans les citations de Confucius, qui n'ont pas vieilli depuis tant d'années? L'être humain n'aurait-il pas changé pour que Confucius ait encore raison?

    Alors, suite à la phrase de Confucius, que suggérez-vous comme attitude: vis à vis de ce qui veulent faire la même chose (et qui sont sans doute jaloux et en concurrence avec nous)? vis à vis de ceux qui veulent faire le contraire (et qui n'auront de cesse de déprécier ce que l'on veut faire) ?

    Quant à ceux qui ne veulent rien faire, en quoi sont-ils gênants pour nous? Sont-ils un frein? si oui, en quoi?

    Une lectrice
    L.............

    RépondreSupprimer
  2. Bonjour L...

    Même si l'humain avait changé, l'essence même et les valeurs profondes de bonté, d'amour, de partage et de respect subsisteront.

    Faire la même chose, n'est pas mal en soi. Suivre un bel exemple c'est positif non ? Toutefois, lorsqu'il s'agit d'une vengeance, c'est tout autre... Il faut choisir le meilleur comportement selon la situation non?

    Faire le contraire, peut provoquer certes... toutefois, les deux avenues peuvent être positives selon l'individu ou la situation. Lorsqu'on partage, il y en a un qui donne et l'autre reçoit... ne sommes-nous pas dans le contraire ?

    Ceux qui ne veulent rien faire ont souvent une raison d'être ainsi. Il y a la peur, la prudence, le besoin d'analyse. ils peuvent croquer dans la mesure où ils viennent susciter en nous des réactions ou des blessures enfouies. Ou de la jalousie...

    Bonne réflexion L... Il n'y a pas de bons ou de meilleur comportement à adopter. Tout dépend de la situation, de ce que tu vis, de ce que tu as besoin... de ton essence aussi!

    ;)

    RépondreSupprimer

Votre commentaire est apprécié et important. J'y répondrai assurément.